La Méthode Rosen : Accéder à l'inconscient par le toucher
 

Tout au long de notre vie, il n’est pas toujours permis d’exprimer nos émotions, joie, colère, tristesse, peur…, que ce soit par des mots ou par nos actions. Cela peut se dérouler dès l’âge de la petite enfance, dans notre famille, à l’école, en situation professionnelle… Ces émotions, comme bloquées dans leur expression, sont retenues en nous. Les tensions de notre corps deviennent alors le reflet de nos émotions retenues.

Être touché(e)….

Avec un toucher doux, profond et respectueux, le praticien de la Méthode Rosen contacte les tensions chroniques de votre corps.

Que se passe-t-il lors des séances ?

Le contact par le toucher, un échange simple et bienveillant entre le praticien et vous, permettent aux tensions de se relâcher, aux émotions d’émerger et à la respiration de se libérer. Vous êtes dans une détente profonde de votre corps.

Recevoir une séance Rosen est un espace précieux de respect, de bienveillance, d’écoute et d’attention.

Quels sont les bienfaits possibles de la Méthode ?

  • Se libérer de tensions corporelles, douleurs, fatigue.
  • Retrouver la joie de vivre, un bien-être corporel et psychique.
  • Renouer avec votre ressenti corporel et émotionnel.
  • Retrouver une respiration plus libre et naturelle.
  • Retrouver confiance en vous.
  • Avoir plus d’ouverture aux autres, la relation aux autres devient plus facile.

A qui s'adresse-t-elle?

Vous êtes sujet à des douleurs physiques, migraine, insomnie, ou à un stress important.
Vous suivez une psychothérapie, la Méthode agira en synergie.
Vous désirez renforcer votre confiance en vous.
Vous êtes dans une démarche de développement personnel, et souhaitez mieux vous connaître.

Comment est née la Méthode Rosen ?

Créée par Marion Rosen à Berkeley (USA), la Méthode Rosen est le fruit de son expérience de kinésithérapeute et de sa collaboration, dans les années 30, avec le Dr Gustav Heyer, psychanalyste, et sa femme Lucie Heyer, masseuse, tout deux proches de C.G. Jung. Ils faisaient partie d’un collectif de thérapeutes à Munich, alliant travail corporel, massage et relaxation, et psychanalyse.

Toute sa vie, Marion Rosen est restée curieuse et ouverte, convaincue par le lien corps-esprit qu’elle n’a eu de cesse d’explorer. Elle est décédée à l’âge de 97 ans en 2012 et a pratiqué avec passion jusqu’à la fin de sa vie.

Depuis 40 ans, la Méthode s’est répandue d'abord aux États-Unis et en Suède, puis dans tous les pays scandinaves, Danemark, Finlande, Norvège, puis Allemagne, France, Suisse, Grande-Bretagne, Italie…

« Qu’est-ce qu’être aimé ? Je l’ai vraiment compris le jour, où, lors d’une séance, je me suis ouverte à mes émotions. » Marion Rosen

 

Page Facebook de Nathalie